Natalie Durand-Bush

Dre. Natalie Durand-Bush est une professeure titulaire et directrice du Lab SEWP au sein de l’École des sciences de l’activité physique de l’Université d’Ottawa au Canada. Elle est également professeure adjointe au Norwegian School of Sport Sciences à Oslo en Norvège. Ses champs d’intérêts et d’expertise incluent l’entraînement des habiletés mentales, le coaching, la santé mentale et le bien-être. À l’aide de sa recherche et de sa pratique, elle vise à comprendre les compétences d’autorégulation qui sous-tendent le développement optimal de la performance et du bien-être dans différents contextes, notamment dans le sport, la médecine, les arts et le milieu académique. Natalie développe aussi des interventions et des programmes conçus pour aider les individus et les équipes à atteindre l’excellence, et ce, tout en maintenant leurs soins personnels et leur santé mentale. Son travail à titre de consultante en préparation mentale auprès d’athlètes et d’entraîneurs de haute performance et en développement au cours des 24 dernières années est intimement lié à sa recherche et à son enseignement.

Natalie a créé le Ottawa Mental Skills Assessment Tool (OMSAT-3*©), un outil de mesure traduit dans plusieurs langues qui sert à évaluer les habiletés mentales nécessaires à une performance constante de haute qualité. Elle est également la cofondatrice de l’Association canadienne de psychologie du sport et elle a contribué à cette organisation à titre de présidente, membre du comité de révision, trésorière et présidente du comité de certification. Natalie a été impliquée dans la International Society of Sport Psychology à titre de vice-présidente et membre du conseil d’administration. Elle est présentement une membre exécutive du Association for Applied Sport Psychology. Elle a récemment cofondé le Centre canadien de la santé mentale et du sport afin d’offrir aux athlètes et entraîneurs compétitifs et de haut niveau l’accès à des soins intégrés et spécialisés en santé mentale qui répondent à leurs besoins uniques.

Au fil des ans, Natalie a apprécié jouer au softball et au curling ainsi que faire des arts martiaux. Elle a vu sa fille et son fils participer à différents sports et a supporté leur spécialisation en soccer et en hockey compétitif à l’adolescence. Elle est également une grande fan des matchs de hockey de son mari. Elle a été témoin de l’impact positif du sport sur les membres de sa famille et ses amis qui ont été aux prises avec des défis liés à la santé mentale.