VALEUR DES SOINS INTÉGRÉS

Le CCSMS offre des soins intégrés en santé mentale, ce qui signifie que l’équipe interdisciplinaire de praticiens du CCSMS travaille ensemble de façon continue afin d’évaluer les besoins des athlètes/entraîneurs et pour mettre en place les plans de soins les plus efficaces, et ce, en tenant compte de facteurs spécifiques liés au sport.

Les soins en santé mentale offerts par le CCSMS se distinguent des soins généraux en santé mentale offerts par les systèmes de santé publics et privés du Canada.

 

Le CCSMS est fier de ses quatre services à valeur ajoutée : centrés sur le sport, collaboratifs, complets et pratiques.
— CCSMS
chris-liverani-510544-unsplash.jpg

Centrés sur le sport

SOINS TRADITIONNELS DES SYSTÈMES DE SANTÉ PUBLICS ET PRIVÉS

  • Les praticiens n’adaptent pas leurs approches thérapeutiques en fonction de facteurs spécifiques au sport

  • Les praticiens n’ont pas de formation en sciences du sport

  • Le manque de connaissances et de compétences des praticiens en ce qui concerne le milieu sportif peut mener à un diagnostic erroné ainsi qu’à de mauvaises recommandations (p. ex., votre sport est trop stressant donc vous devriez quitter celui-ci; vous avez des habitudes et des restrictions alimentaires étranges donc vous souffrez d’un trouble alimentaire)

SOINS EN SANTÉ MENTALE DU CCSMS

  • Les praticiens adoptent leurs approches thérapeutiques en fonction de facteurs spécifiques au sport (p. ex., les exigences de performance, la pression des compétitions, la spécialisation sportive, l’entraînement/le coaching à l’année longue, les styles d’entraîneur, le financement, les blessures, les transitions dans le sport et à l’extérieur de celui-ci, les périodes d’affûtage et de repos, les restrictions alimentaires, les membres de l’équipe, la culture sportive, le voyagement, les règlementations de l’antidopage)

  • Les praticiens ont une formation en sciences du sport, ils comprennent les subtilités de l’environnement du sport de compétition et ils possèdent une vaste expérience de travail auprès d’athlètes et d’entraîneurs compétitifs et de haut niveau

american-football-american-football-officials-referees-referee-163528.jpeg

Collaboratifs

SOINS TRADITIONNELS DES SYSTÈMES DE SANTÉ PUBLICS ET PRIVÉS

  • Il n’y a pas d’intégration ou de continuité dans les soins puisque les praticiens travaillent généralement en silo et n’interagissent pas afin de déterminer les meilleurs plans de traitement

  • Les différentes approches et recommandations des praticiens peuvent être contradictoires et influencer négativement la performance sportive (p. ex., un psychiatre recommande une pause du sport jusqu’à ce que la médicamentation soit stabilisée alors qu’un psychothérapeute suggère de seulement réduire le nombre d’heures d’entraînement par semaine afin que l’athlète puisse être en mesure de compétitionner dans un mois)

SOINS EN SANTÉ MENTALE DU CCSMS

  • Les praticiens travaillent en unité et collaborent régulièrement afin de déterminer et ajuster les plans de soins

  • Les praticiens représentent les principales professions réglementées en santé mentale et en performance mentale au Canada (p. ex., consultants en préparation mentale, conseillers, psychothérapeutes, psychiatres)

  • Les praticiens travaillent avec l’équipe de soutien intégré de l’athlète/entraîneur, dans la mesure du possible, afin d’optimiser les soins et les transitions entrantes et sortantes du CCSMS (p. ex., discuter du plan de soins avec le médecin de l’équipe de soutien intégré afin d’obtenir du soutien supplémentaire lors d’une compétition à l’extérieur)

foot kicking soccer ball.jpeg

Complets

SOINS TRADITIONNELS DES SYSTÈMES DE SANTÉ PUBLICS ET PRIVÉS

  • Les praticiens mettent en place des plans généraux de traitement qui ne tiennent pas méticuleusement compte des rôles, des identités et des demandes complexes que les athlètes et les entraîneurs doivent gérer au sein de leur système et de leur culture sportive

SOINS EN SANTÉ MENTALE DU CCSMS

  • Les praticiens mettent en place des plans de soins spécifiques qui tiennent compte des rôles, des identités et des demandes complexes que les athlètes et les entraîneurs doivent gérer au sein de leur système et de leur culture sportive tout au long d’une saison compétitive (p. ex., le plan respecte les normes, les objectifs et les horaires d’entraînement et de compétition tout en répondant aux demandes de l’entraîneur, des coéquipiers, de la famille et des membres de l’équipe de soutien intégré)

curling.jpg

Pratiques

SOINS TRADITIONNELS DES SYSTÈMES DE SANTÉ PUBLICS ET PRIVÉS

  • L'accès aux soins en santé mentale est limité au Canada avec des temps d’attente de plus d’un an

  • Les services d'urgence des hôpitaux sont surchargés et accordent la priorité aux patients extrêmement suicidaires

  • Les approches thérapeutiques et les horaires des praticiens sont limités (p. ex., les psychologues ne voient des patients que les jours de semaine entre 9h et 17h, et ce, dans un bureau privé uniquement)

SOINS EN SANTÉ MENTALE DU CCSMS

  • Les soins en santé mentale sont fournis de façon rapide, efficace et fiable (p. ex., les praticiens suivent un processus systématique et rapide afin d’évaluer les critères d’admissibilité et les besoins)

  • Les praticiens sont flexibles et accommodants afin de répondre le plus possible aux besoins ainsi qu’aux préférences des athlètes/entraîneurs (p. ex., ils offrent des heures supplémentaires de services durant l’ensemble de la semaine ainsi que de la fin de semaine et ils sont disponibles sur appel pour des urgences)

  • Les praticiens fournissent leurs services en personne et par télésanté afin d’accommoder les contextes sportifs ainsi que les contraintes d’horaire et de voyagement des athlètes/entraîneurs (p. ex., ils peuvent assister à des entraînements et voyager avec les athlètes pour des compétitions ou travailler à distance au besoin)

Je peux vous dire que j’ai probablement eu au moins une demi-douzaine d’épisodes de dépression. Et durant celle de 2014, je ne voulais plus être en vie.
— Michael Phelps | Le plus grand médaillé de tous les temps des Jeux olympiques | Comme cité par Champions Unplugged